Travaux de rénovation : les assurances à souscrire

Un jour à l’autre, votre maison se dégrade, et sa charpente devient moins résistante. Pour éviter de se retrouver devant une maison complètement en ruine, il est judicieux d’effectuer des travaux de rénovation. Quoi qu’on dise, construire un neuf est plus onéreux que faire un entretien. Seulement, il faut rénover votre habitation à temps. Mais avant de vous lancer, il faut savoir qu’il existe des assurances à souscrire lors de travaux de rénovation. Vous vous demandez quelles assurances ? C’est justement notre thème du jour.

Propriétaire : quelles assurances souscrire ?

Si vous êtes propriétaire, mais vous mettez la maison en location, c’est-à-dire que vous n’occupez pas votre logement. Dans ce cas, vous devez souscrire une assurance propriétaire non-occupant. Celle-ci est obligatoire lorsque votre maison est mise en copropriété. Assurez-vous que l’assurance couvre tous les préjudices matériels et corporels liés à des travaux de rénovation effectués dans l’habitat.

Lorsque vous êtes propriétaire et que vous occupez votre maison, la formule qu’il vous faut c’est l’assurance multirisque habitation et responsabilité civile. Comme son nom l’indique, elle assure tous les risques liés aux travaux effectués dans l’habitat, que ce soient des dommages corporels ou matériels. Les préjudices peuvent concerner les incendies, le vandalisme, les dégâts des eaux jusqu’au vol. Outre ces deux formules, tous les maîtres d’ouvrage doivent souscrire une assurance dommage-ouvrage avant tous travaux de construction et de rénovation lorsque le projet touche la solidité de l’ouvrage comme la toiture, les fondations ainsi que les murs.

Travaux de rénovation : les assurances à souscrire

?Quid des assurances à souscrire par le professionnel ?

Si vous souhaitez devenir un acteur majeur oeuvrant dans l’immobilier surtout dans les travaux de rénovation de maison, vous devez savoir que le professionnel doit souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle. Dans certains cas, vous devez également faire conclure une assurance responsabilité décennale. Cette formule, comme son nom l’indique, couvre tous les préjudices survenus dans les 10 ans suivant la réception des travaux. Si après la réception de l’ouvrage, vous constatez des infiltrations dans votre habitation après l’entretien de votre toiture, c’est la garantie décennale de l’entreprise qu’il a assurée qui vous couvre et qui prend en charge la remise en état. Si vous décidez de faire réaliser la rénovation de votre maison par un entrepreneur, il est prudent alors de lui demander un justificatif du contrat d’assurance en responsabilité décennale qu’il a souscrit auprès de son assureur. Le document doit même être joint aux factures du prestataire.

Auteur de l’article : Yannis Legrand